Veille aux vers
courriel mot de passe
Accédez à vos données existantes     S'inscrire comme un nouveau participant
Vous avez oublié votre mot de passe?
English Attention grenouilles   |   Veille au gel   |   Opération floraison   |   Veille aux vers Télécharger des données contactez-nous nouvelles imprimer
Worm
Choississez un site 
Échantillonnage des vers de terre 
Utilisation de la clé d'identification 
Catalogue des vers de terre 
Anatomie 
Écologie/Reproduction 
Consulter les résultats 
Soumettre des observations 
Télécharger les observations 
Ressources 
Faits de vers 
Glossaire 
Le Jeu 

L’anatomie du ver de terre – Traits physiques externes

Des invertébrés

Les vers de terre sont des invertébrés. C’est-à-dire qu’ils n’ont pas de colonne vertébrale. Les insectes, les étoiles de mer, les araignées, les méduses et les mille-pattes sont aussi des invertébrés.

Les segments

Si vous examinez l’illustration d’un ver de terre ci-contre, vous remarquerez que les vers ont un long corps cylindrique divisé en segments. Les rainures qui entourent le corps montrent la disposition des divers segments.

Les vers qui appartiennent à certaines espèces comptent plus de 100 segments. Combien de segments compte le ver de terre que vous avez trouvé?

La symétrie

Les vers de terre présentent une symétrie bilatérale. Si on sectionnait leur corps en deux dans le sens de la longueur, on constaterait que les deux parties ainsi obtenues sont identiques.

La couleur du corps

La couleur du corps est un des principaux traits physiques du ver de terre. Certaines espèces ont le corps rouge foncé ou rouge violacé tandis que d’autres ont un corps vert de teinte boueuse. Il existe aussi des espèces qui présentent une autre couleur. Pour les besoins du programme Veille aux vers, les vers de ces espèces sont classés sous la rubrique « Autres couleurs » dans la clé d’identification.

Le prostomium

Les vers de certaines espèces sont dotés d’un lobe en forme de langue qui sort de la bouche; ce lobe est appelé prostomium. Il s’agit en fait d’un organe sensoriel. Les vers de terre n’ont pas de nez, d’yeux, d’oreilles ni de mains pour percevoir le milieu ambiant. Ils ont donc besoin de leur prostomium et des capteurs qui se trouvent dans leur peau pour "naviguer" dans le sol.

[Inside figure:
epilobic = épilobique
zygolobic = zygolobique
tanylobic = tanylobique]

Le péristomium

Le péristomium est le premier segment du corps du ver; il contient la bouche.

Le clitellum

Les vers adultes (qui ont atteint la maturité sexuelle) portent un renflement distinctif appelé clitellum à environ un tiers de la longueur du corps à partir de l’avant. Le clitellum, qui est souvent blanc ou orange, sécrète une matière servant à la formation des cocons. Il forme une bande qui peut être évasée ou non, en forme de selle ou annulaire. Le clitellum se trouve généralement entre les segments 26 et 33.

Seuls les vers adultes portent un clitellum; les jeunes (ou juvéniles) n’en ont pas. Le clitellum présente une couleur, une taille et une forme différentes selon les espèces. Les tubercula pubertatis sont aussi un élément clé du clitellum.

L’illustration ci-contre montre les différentes formes et structures possibles du clitellum.

[Inside figure:
The clitellum can have… = Le clitellum peut se présenter sous n’importe quelle combinaison des formes suivantes :
(cross sectional view) = (coupe transversale)
flared = évasée
non-flared = non évasée
(lateral view) = (vue latérale)
saddle = en forme de selle
annular = annulaire]

Les tubercula pubertatis (TP)

Les tubercula pubertatis (TP) servent aussi à identifier les vers de terre. Ce sont des renflements glandulaires situés des deux côtés du clitellum. Ils peuvent avoir différentes formes : longs et étroits, triangulaires ou en forme de ventouse.

La forme des tubercula pubertatis (TP) et leur position sur le clitellum sont d’importants traits servant à identifier les vers adultes.

[Inside figure:
Ventral view = Vue ventrale]

Les tumescences génitales (TG)

Les tumescences génitales (TG) sont des zones de l’épiderme modifié sans délimitations distinctes et par lesquelles s’ouvrent les follicules des soies génitales.

L’arrangement et la position des TG sont d’importants indices qui permettent d’identifier les différentes espèces de vers de terre.

[Inside figure:
Ventral view = Vue ventrale]

La partie antérieure

Chez le ver adulte, la partie antérieure (ou tête) correspond à la partie la plus courte du corps qui se trouve d’un côté du clitellum. Elle est généralement plus pointue que la partie postérieure du corps.

Le prostomium est le premier segment de la partie antérieure du ver de terre.

[Inside figure:
Head = Tête
Tail = Queue]

La partie postérieure

Chez le ver adulte, la partie postérieure (ou queue) correspond à la partie la plus longue du corps qui se trouve d’un côté du clitellum.

La surface dorsale

Le dessus du ver de terre est appelé surface dorsale. Par comparaison, la nageoire qu’on voit sortir de l’eau dans les films de requins est la nageoire dorsale. Chez certaines espèces de ver, la surface dorsale est plus foncée que la surface ventrale.

La surface ventrale

Le dessous du ver de terre est appelé surface ventrale. Chez beaucoup d’animaux, la surface ventrale est plus pâle que la surface dorsale.

Le périprocte

Le périprocte est le dernier segment de la partie postérieure du ver de terre.

Les soies

Chaque segment du corps du ver de terre, sauf le premier et le dernier, portent de minuscules poils appelés soies. Celles-ci aident le ver à se déplacer et à explorer l’environnement.

Le nombre et la disposition des soies sont d’importants indices qui permettent d’identifier les vers de terre.

[Inside figure :
Setal pairing arrangements = Arrangement des soies par paires
(cross sectional view) = (coupe transversale)
closely paired = étroitement géminées
widely paired = largement géminées
separate = séparées]

L’épiderme

L’épiderme (la peau) est la couche cellulaire extérieure du corps; elle sécrète le mucus.


 
Haut de page
David Suzuki Foundation Nature Canada University of Ottawa Wilfrid Laurier University